Soins

Recommandations générales

Le lavage des mains est une étape cruciale pour le bon déroulement de la cicatrisation de votre piercing. Il est important de savoir que plus de 90% des infections proviennent d’un contact avec des mains sales ( Source scientifique ) . On doit toujours se laver les mains avant de manipuler ou nettoyer la zone concerné, de préférence avec un gel hydro alcoolique et seulement lorsque cela est nécessaire.

Les vêtements serrés doivent être évités lorsqu’ils exercent une pression ou une friction sur la zone du piercing , car ils peuvent alors favoriser l’apparition de complications infectieuses ou de cicatrisation.

Cependant, certaines localisations du piercing font exception à cette règle : dans le cas des mamelons et des organes génitaux, le port d’un soutien-gorge ou d’un slip serré est recommandé.

Il est également recommandé d’éviter les crèmes dites « cicatrisantes » ou autre corps gras qui ont tendance à étouffer le piercing et ralentir la cicatrisation.
L’utilisation des antiseptiques locaux à une fréquence trop élevée ou prolongée est contre productive . Il en résulte souvent un déséquilibre de notre population bactérienne qui peut mener à des infections.

Si vous avez des traitements anticoagulants, ainsi que du diabète préférez un moment plus favorable ou signalez-le nous avant l’acte afin d’agir au mieux.

N’enlevez jamais un bijou au cours de la cicatrisation, ne forcez jamais pour insérer ou retirer un bijou. Les bijoux achetés chez nous sont changés gratuitement, ne prenez donc pas de risques inutiles.

Très important !

N’écoutez pas les conseils des amis ou des tiers, et préférez nous appeler, nous écrire ou venir nous voir si vous avez le moindre doute sur votre piercing !!!

Procédures de soins

D’une manière générale, la procédure pour le nettoyage d’un piercing autre que buccal peut se décomposer suivant les 3 étapes suivantes (matin ET soir) :

Nettoyage du bijou

On applique, généralement à l’aide d’un coton tige ou d’une compresse, un savon pH neutre afin de débarrasser le bijou de tous résidus secs (lymphe) entravant sa mise en mouvement.

Rinçage

La zone est ensuite rincée a l’aide de sérum physiologique ou d’eau tiède.

Application de l'antisceptique

Il est recommandé d’utiliser un antiseptique local, pour une durée n’excédant pas 10 jours, qui sera appliqué au niveau de la plaie Le bijou est mobilisé doucement afin de permettre une meilleure pénétration du produit.

NB : L’antiseptique utilisé ainsi que la durée de l’application varient suivant le zone percée et des conseil spécifiques vus seront donnés immédiatement après la réalisation de votre piercing.

Séchage : Après la désinfection, la zone doit être soigneusement séchée afin d’éviter une éventuelle macération qui favoriserait l’apparition de bactéries. On utilise pour cela une compresse hydrophile ou un tissu absorbant (type sopalin ou kleenex).

Cas des piercings buccaux
(langue, lèvres, joues…) :

Il est recommandé d’effectuer des bains de bouche après chaque repas avec une solution antiseptique appropriée.

La durée de ce traitement varie d’une semaine pour les lèvres a 10 jours pour la langue, mais ne doit en aucun cas dépasser cette limite.

Pour la langue, il est recommandé d’associer ce traitement a la prise des comprimes suivants, qui auront pour effet de limiter dans le temps les effets du gonflement.

ARNICA 9CH : 3 comprimés 3 fois par jour jusqu’à dégonflement total

MAXILASE : 2 comprimés 3 fois par jour jusqu’à dégonflement total

Le gonflement de la langue intervient généralement le lendemain du piercing. Il est recommandé de boire régulièrement au cours des nuits qui suivent de façon à limiter la gêne en maintenant la bouche hydratée.

Une fois ce gonflement survenu ; les symptômes suivantes sont souvent constatés. Il s’agit là de réactions normales qui ne doivent pas vous inquiéter :

Changement de couleur de la langue : causé par les bains douche à répétition, cette coloration blanche/marron disparaît après du traitement.

Douleurs sous la langue : causées par la longue barre temporaire qui crée une pression sur la zone, elles disparaissent après quelques jours.

Écoulement d’un liquide jaunâtre le long de bijou : il ne s’agit pas de pus ou d’une infection, mais du classique «écoulement de lymphe » propre a tout piercing en cours de cicatrisation. Mélangé à la salive, il peut sembler abondant et doit dans ce cas être éliminé à l’aide d’un coton tige enduit de bains de bouche.

Maux de gorge, sensation angineuse, difficultés a déglutir, apparition de petits ganglions : ici encore tout a fait courant les premières jours. La prise d’antalgiques peut limiter ces désagréments.

La période de gêne, très variable d’une personne a l’autre, dure en moyenne 3 / 4 jours, et se poursuit rarement au-delà d’une semaine.

Il est recommandé de limiter sa consommation de tabac et d’alcool lors de cette période. La consommation de glace est recommandée de façon régulière.

Pour les lèvres ou les joues, l’application d’un antiseptique est recommandée sur la face externe du piercing, en complément des bains de bouche, pour une durée de 10 jours maximum.

Complications infectieuseset anomalies de cicatrisation :

Pour la plupart des piercings, il est tout à fait courant de constater l’apparition d’une rougeur plus ou moins importante à chaque extrémité du canal, et ce après quelques jours. Cette inflammation temporaire peut être considérée comme normal et ne préfigure pas d’une éventuelle infection. On reconnaît généralement l’infection d’un piercing à l’association des symptômes suivants : douleur irradiant la zone, et plus seulement le canal, écoulement purulent voire nauséabond (à ne pas confondre avec l’écoulement de lymphe qui est normal), gonflement exagéré. La suspicion d’un tel cas doit vous conduire rapidement chez votre pierceur qui vous conseillera efficacement. Il ne faut en aucun cas retirer un piercing infecté, le canal risquant de se reboucher en emprisonnant l’infection, causant des risques d’abcès. En revanche, une démangeaison est normale lors de la cicatrisation de votre piercing.

Les Chéloîdes : Ce sont des petites excroissances de peau d’aspect rougeâtre, pouvant survenir après quelques mois. Plus fréquents sur les cartilages ou le nez, on les observe parfois (plus rarement) au niveau du nombril ou des muqueuses. Il ne s’agit pas ici d’une infection mais d’une anomalie de cicatrisation, le corps produisant un excès de tissus cicatriciel. Inutile donc de chercher à piercer cette excroissance, vous ne feriez qu’aggraver l’inflammation. Là encore, votre pierceur saura vous conseiller au mieux pour faire disparaître cette chéloîde. Il est important de traiter ces cas sans tarder car une chéloîde très développé est plus difficile à éliminer et peut chez certains personnes nécessiter le retrait du piercing.

Délais de cicatrisation

Ces graphiques présentent les durées moyennes de cicatrisation générale,  pour les piercings les plus courants.

Ces durées varient néanmoins d’un individu a l’autre, et suivant la qualité des soins apportés :

Arcades (2 mois)

20%

Langue (2 mois)

20%

Téton (3/4 mois)

35%

Nombril (6/9 mois)

75%

Génitaux (4/6 mois)

50%

Lèvre (2 mois)

20%

Nez (2/4 mois)

30%

Septum (3/4 mois)

35%

Cartilage (6/9 mois)

75%

Surface (6/9 mois)

75%

Pour plus de renseignements n'hésitez pas à nous contacter